Les coulisses de L’écho: Alexandre Buysse

Alexandre Buysse, ex-rédacteur en chef de L’écho
Alexandre Buysse, ex-rédacteur en chef de L’écho. Crédit photo: Céline Renaulaud

Né en Belgique d’un père flamand et d’une mère suissesse, j’ai déménagé à Montréal en 1989 où je me suis consacré au théâtre, notamment comme metteur en scène, puis comme enseignant à l’École nationale de théâtre. En 1994, je suis ensuite devenu directeur artistique du Théâtre du Sang Neuf à Sherbrooke et c’est à ce moment-là que j’ai aménagé à Compton.

En 1996, je venais de commencer à rénover ma maison du chemin Robert à Compton Station et je cherchais un petit revenu d’appoint. J’étais donc heureux de pouvoir reprendre la rédaction de L’écho. C’était une période très dynamique. En effet, il y a eu la première fusion entre Compton et Compton-Station, la fondation du CPE – dont je devins président – et l’arrivée de plein de nouveaux projets au village (boulangerie, restaurants).

C’est aussi dans ces années que nous avons fondé, Marcel Boisvert, Bertrand Gagnon, Lisette Proulx et moi-même, la Corporation de développement des Compton pour soutenir l’agrotourisme et le développement économique et social de la région. Il était évident pour moi qu’il y avait beaucoup plus à dire dans L’écho que de rendre compte uniquement des réunions des séances du conseil. J’y ajoute donc un éditorial, une autre mise en page et surtout un contenu diversifié : une meilleure reformulation des séances du conseil, des mini reportages, des récits, des nouvelles d’associations, des informations locales et même quelques textes plus ou moins littéraires. Pour moi, il s’agit de renforcer notre communauté, le vivre ensemble, et de mettre en valeur le dynamisme de notre région. Le journal passe donc graduellement de 12 à 20 pages et les revenus publicitaires augmentent.

Je rêve de pouvoir reprendre des nouvelles d’autres médias et je fonde Infoïd Inc. dans l’idée d’étendre le concept à une plus vaste région. En 1999, mes projets personnels m’amènent hélas à quitter la région et je remets L’écho à Lisette Proulx avec qui je partage certaines valeurs fondamentales. Si Infoïd Inc ne se développe pas, L’écho connaît sous son impulsion un succès exemplaire.

Alexandre Buysse, ex-rédacteur en chef de L’écho

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!

Dans la même catégorie

Quitter le Togo pour découvrir le Canada
29.06.2024
Jordane Masson

Quitter le Togo pour découvrir le Canada

Du Niger à Compton
29.06.2024
Jordane Masson

Du Niger à Compton

À la rencontre du couple Margarit
29.06.2024
Danielle Goyette

À la rencontre du couple Margarit

Voyage en Afrique de l’Ouest
26.06.2024
Jordane Masson

Voyage en Afrique de l’Ouest

26.06.2024

L’écho de l’église Saint-Thomas-d’Aquin – Juillet 2024

S'abonner à l'infolettre?
C’est simple.

Sélectionnez vos champs d'intérêts

Recevez les actualités par courriel!

Je veux m’abonner