Quand les hirondelles arrivent – Cuando las golondrinas llegan

PAR GÉRARD LEBLANC, DIACRE PERMANENT
PAROISSE NOTRE-DAME-DE-L’UNITÉ

Quand les hirondelles arrivent

Quelle bonne idée de publier L’écho de Compton du mois de mai avec pour thème nos travailleurs étrangers! Au nom de la paroisse Notre-Dame-de-l’Unité, nous voulons nous unir à tous ceux et celles qui veulent témoigner de leur reconnaissance de pouvoir compter sur les travailleurs étrangers dans la région. Ces travailleurs laissent pour plusieurs mois, familles, femmes et enfants pour venir aider nos agriculteurs dans leur mission de nourrir les gens. Nous tenons à remercier tous ces travailleurs pour leur générosité, leur bonté, leur courage et leur joie de vivre. Nous sommes très heureux de les avoir parmi nous pour ces mois de grands travaux agraires. Après des mois de grands froids, nous sommes tout joyeux de les voir revenir. Tout comme les hirondelles font leur apparition dans notre nature qui se réveille, ces travailleurs nous rappellent que le printemps arrive. Nous serions heureux d’accueillir ces travailleurs dans nos rassemblements dominicaux dans la mesure du possible. Encore une fois merci aux éditeurs de L’écho pour cette idée géniale.

Cuando las golondrinas llegan

POR GÉRARD LEBLANC, DIÁCONO PERMANENTE
PARROQUIA NUESTRA SEÑORA DE LA UNIDAD

¡Qué buena idea publicar el “Écho de Compton” del mes de mayo con el tema de nuestros trabajadores extranjeros temporales agrícolas! En nombre de la parroquia Notre-Dame-de-l’Unité (Nuestra señora de la unidad), queremos unirnos a todos aquellos que quieren mostrar su gratitud por poder contar con trabajadores extranjeros en la región. Estos trabajadores dejarán durante muchos meses a sus familias, esposas e hijos para ayudar a nuestros agricultores en su misión de alimentar a la gente de aquí. Nos gustaría agradecer a todos estos trabajadores por su generosidad, su amabilidad, su coraje y su alegría de vivir. Estamos muy contentos de tenerlos con nosotros en estos meses de gran trabajo agrario. Después de meses de frío extremo, estamos muy contentos de verlos regresar. Así como las golondrinas que aparecen en nuestra naturaleza que despierta, estos trabajadores nos recuerdan que se acerca la primavera. Estaríamos felices de dar la bienvenida a estos trabajadores en nuestras reuniones dominicales siempre que sea posible. Una vez más, gracias a los editores de L’écho por esta maravillosa idea.

Traduction : Jim Arevalo, Actions interculturelles

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!

Dans la même catégorie

Quand les hirondelles arrivent - Cuando las golondrinas llegan
25.05.2021
Gérard Leblanc

Quand les hirondelles arrivent - Cuando las golondrinas llegan

À la rencontre des inséparables
01.05.2021
Danielle Goyette

À la rencontre des inséparables

Hommage aux anges gardiens du Manoir de chez nous
30.04.2021
Jordane Masson

Hommage aux anges gardiens du Manoir de chez nous

La COVID au foyer
25.03.2021
Maurice Biron

La COVID au foyer

03.05.2021
Danielle Goyette

Le deuil en temps de pandémie

S'abonner à l'infolettre?
C’est simple.

Sélectionnez vos champs d'intérêts

Recevez les actualités par courriel!

Je veux m’abonner