Le père Noël au boulot!

Jordane Masson

25.01.2021

Natif et résident permanent du Pôle Nord, le père Noël vit paisiblement avec sa chère mère Noël, leurs neuf rennes et une multitude de lutins débrouillards aux talents variés. Chaque année, il parcourt le monde entier pour distribuer des présents et partager la magie de Noël. Cependant, son travail ne se résume pas à la nuit du 24 au 25 décembre. 

En quoi consiste votre travail?

Même si ce sont les lutins qui travaillent d’arrache-pied pour produire la multitude de cadeaux tout le long de l’année, c’est moi qui supervise le tout. Je vois à ce que chacun soit à son poste. Certains ont des responsabilités spéciales comme de nourrir, sortir et brosser les rennes, d’autres confectionnent de succulents repas et de divines pâtisseries pour nourrir tous nos fidèles travailleurs! J’aime bien sortir aussi et visiter les différentes régions du monde. Il faut bien voir qui a été sage! Lorsqu’arrive le mois de décembre, je suis en demande pour aller dans des événements communautaires et préparer les gens à l’ambiance de Noël. Comme je suis en grande demande, parfois, j’envoie mon fils, mais, chut, c’est un secret!

Quels sont vos bons souvenirs de Compton?

J’adore Compton! Je me souviens, pendant quelques années, il y a eu un grand Marché de Noël dans le cœur villageois. L’ancien magasin général ouvrait ses portes à plusieurs artisans. Les commerçants de la rue principale participaient avec entrain. Il y avait des chapiteaux pour accueillir les gens et des artisans. Un bon feu de joie et du jus de pomme chaud attiraient les frileux et amenaient de belles discussions. J’arrivais en carriole tirée par des chevaux dans un superbe habit d’antan! Je me promenais alors dans le village pour serrer des mains, offrir des bonbons, rire et jaser. Que de beaux souvenirs!

Parlez-nous de l’habit d’antan.

Ça m’a ramené dans le temps, vous pouvez le dire! Pour le marché de Noël d’antan, organisé par Les Comptonales, M. Yvan Fortier, un historien de Parcs Canada, était venu guider les bénévoles sur les coutumes, les décorations, les costumes et l’ornementation du sapin de Noël des années 1910. Conçu par l’artiste Mam’zelle Muguette, le costume d’époque du père Noël se retrouvait dans les tons de gris vert et de noir. Tout le monde connaît la tunique et le bonnet rouge, mais, lorsque j’ai débuté, j’étais bien différent. Je portais un long manteau dans les teintes de vert avec un grand capuchon garni d’une fourrure noire. On me voyait aussi avec un petit sapin dans les bras! Bref, les gens de Compton ont travaillé fort pour retrouver tous ces détails, j’étais très impressionné!

Qu’est-ce que vous aimez le plus de ces moments communautaires?

J’aime rencontrer tous ces gens. Le père Noël peut parler à tout le monde et amène les gens à se confier aussi! Il n’y a pas de barrière entre nous, et les adultes aiment retrouver leur cœur d’enfant. J’ai le plus beau rôle : propager la joie et la magie de Noël! De voir la lumière dans les yeux des petits comme des grands, c’est un cadeau inestimable!

Que représente Noël pour vous?

C’est un temps de paix et d’amour. Le moment idéal pour sortir et retrouver ceux qu’on aime, prendre contact avec les autres, que ce soit en virtuel ou en personne. Retrouver nos enfants, nos petits-enfants, nos neveux, nos nièces… Prendre le temps ensemble et offrir une attention spéciale aux êtres chers à nos cœurs. C’est un moment de partage, oui, partager la chaleur humaine, la joie et la tendresse. 

Pour le marché de Noël d’antan, organisé par Les Comptonales, M. Yvan Fortier, un historien de Parcs Canada, était venu guider les bénévoles sur les coutumes, les décorations, les costumes et l’ornementation du sapin de Noël des années 1910. Conçu par l’artiste Mam’zelle Muguette, le costume d’époque du père Noël se retrouvait dans les tons de gris-vert et de noir.

La grande histoire du père Noël

La légende du père Noël se développe autour de la vie de saint Nicholas qui aurait vécu au 4e siècle! Ce dernier est d’ailleurs toujours fêté en Europe le 6 décembre. Alors qu’au 17e siècle les colons hollandais amènent en Amérique leur fête de « Sinterklaas » (saint Nicholas), les anglophones déforment le mot en « Santa Claus ». Pour rendre la fête plus chrétienne, elle est déplacée au 25 décembre. Pendant la même époque, en Angleterre, « Old Father Christmas » porte une cape à capuche verte et une couronne végétale sur la tête. Ce personnage s’inspire plutôt du dieu germanique Odin qui voyage en cheval volant.

Il faut aussi savoir que saint Nicholas était déjà régulièrement représenté dans les tons de rouge. Cette couleur suivra le père Noël jusqu’à aujourd’hui, même s’il y aura hésitation avec le vert. Le tout est officiellement décidé en 1809 grâce à un pasteur américain, Clément Clarke Moore, qui écrira le poème « Une visite de saint Nicholas ». Il y décrit le personnage portant un bonnet et un manteau de fourrure rouge. Plusieurs dessinateurs américains commenceront à le représenter dans cette teinte.

Enfin, en 1930, la compagnie Coca-Cola organisera une grande campagne publicitaire mondiale autour de ce fameux personnage. L’artiste Haddon Sundblom immortalisera le père Noël comme on le connait aujourd’hui : bedonnant dans sa tunique rouge et blanche, avec ses joues rondes et son air jovial.

Sources :

https://www.linternaute.com/actualite/societe/1267085-pere-noel-d-abord-vert-puis-rouge-pour-coca-cola-retour-sur-son-origine/
https://www.linternaute.com/actualite/societe/1267085-pere-noel-d-abord-vert-puis-rouge-pour-coca-cola-retour-sur-son-origine/

Joyeux Noël à tous et toutes et un merveilleux temps des Fêtes!

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!

Dans la même catégorie

Retour aux sources musicales
03.11.2021
Jordane Masson

Retour aux sources musicales

Le doux vent de septembre
03.11.2021
Samanta Goulet

Le doux vent de septembre

Route Louis S. St-Laurent
03.11.2021
Jeanmarc Lachance

Route Louis S. St-Laurent

L’écho de l’église Saint-Thomas-d’Aquin
03.11.2021

L’écho de l’église Saint-Thomas-d’Aquin

DES NOUVELLES DE L’ÉCOLE LOUIS-ST-LAURENT
26.10.2021
Chantal Leroux

DES NOUVELLES DE L’ÉCOLE LOUIS-ST-LAURENT

S'abonner à l'infolettre?
C’est simple.

Sélectionnez vos champs d'intérêts

Recevez les actualités par courriel!

Je veux m’abonner