Légendes et traditions de Noël

Image de Pixabay par Bru-nO.

La plus belle des fêtes égaiera bientôt nos chaumières, gorgée de magie, d’amour et d’espoir. Quel meilleur moment pour partager de douces histoires? Noël en a tellement qu’on pourrait y passer la nuit! Voici tout de même quelques légendes et traditions pour mieux comprendre le passé de cette célébration tant appréciée!

Les lutins de Noël

Petits êtres coquins, les lutins se retrouvent dans tellement de légendes un peu partout à travers le monde, mais lorsqu’on parle de Noël, il est intéressant de tourner les yeux vers l’Islande! Là-bas, on craint les lutins farceurs qui seraient au nombre de 13. Enfants de deux trolls des montagnes, ils descendent dans les villages pendant les treize nuits avant Noël pour jouer des tours. Les enfants, qui déposent leurs chaussures près de la fenêtre, pourront y retrouver des cadeaux s’ils ont été gentils ou des pommes de terre pourries s’ils ont été tannants!

La canne de bonbon

Originaire de la Suède, cette sucrerie à la menthe poivrée a été inventée par Amalia Eriksson au XIXe siècle. Cette brave femme devenue veuve créa ses gâteries pour vivre de ses profits. Bien que les femmes n’aient pas le droit de travailler de façon autonome à l’époque, le roi lui avait donné une permission spéciale. Dans le village de Gränna, une statue a été érigée en l’honneur de cette dame que les habitants appelaient affectueusement « tante Amalia ».  La forme de la canne, rappelant le bâton du berger ainsi que la lettre « J », symbolise le « bon berger » et Jésus-Christ.

Photo de Pixabay par Guvo59

Le baiser sous le gui

Plante sacrée pour les druides, le gui était utilisé contre plusieurs maladies et pour contrer la sorcellerie. De plus, lorsque des ennemis se rencontraient sous une branche de gui, ils devaient déposer les armes et faire une trêve jusqu’au lendemain. Voilà une des raisons pour lesquelles on s’échange un baiser sous le gui en signe d’amitié et de bienveillance. En Europe et au Canada, un baiser échangé par des amoureux sous le gui devient une promesse de mariage et prévoit bonheur et longue vie. En France, la branche de gui est liée à la Saint-Sylvestre (Jour de l’An) et représente un heureux présage pour passer à la nouvelle année! 

Le sapin de Noël

Déjà 1 200 ans avant Jésus-Christ, les familles celtes ramenaient dans leur foyer un épicéa qu’ils décoraient de fruits et de fleurs pour le solstice d’hiver. Cependant, ce n’est que vers le XIIe siècle que les arbres de Noël font leur apparition. D’abord en Alsace où l’on décorait les arbres dehors avec des pommes rouges et des roses. La tradition d’exposer le sapin dans la maison n’apparaîtra qu’au XVe siècle. Avec ses épines qui durent tout l’hiver, le sapin est symbole d’espoir et de vie éternelle. Décoré de fruits, il représente le paradis, alors que sa forme triangulaire rappelle la Sainte Trinité. Pour ce qui est de l’étoile poser sur sa cime, c’est une idée des protestants pour représenter l’étoile de Bethléem. 

Les histoires et les coutumes traversent le temps et demeurent si intéressantes à observer, raconter et partager. Que votre temps des Fêtes se déroule dans l’amour et la joie avec vos êtres chers et à travers vos propres traditions!

Photo de Pixabay par ExposureToday

Sources : 

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!

Dans la même catégorie

Écho des Chevaliers de Colomb
11.01.2022
Gilles Pomerleau

Écho des Chevaliers de Colomb

Un nouvel ébéniste installe son atelier à Compton
11.01.2022
Danielle Goyette

Un nouvel ébéniste installe son atelier à Compton

Le Compthé à l’écoute!
11.01.2022
Jordane Masson

Le Compthé à l’écoute!

Le parc des Lions tout illuminé!
11.01.2022
Danielle Goyette

Le parc des Lions tout illuminé!

Légendes et traditions de Noël
11.01.2022
Jordane Masson

Légendes et traditions de Noël

S'abonner à l'infolettre?
C’est simple.

Sélectionnez vos champs d'intérêts

Recevez les actualités par courriel!

Je veux m’abonner