Ti-Jean et le baril de cidre, 1re partie

Baril de cidre
Crédit photo: Canva

Jean-François Foucault

08.09.2023

Adaptation d’un conte traditionnel par Jean-François Foucault

Ti-Jean est un héros bien connu des contes canadiens-français. Saviez-vous que Ti-Jean est un gars de Compton?

Ti-Jean naît à Compton dans une famille de pomiculteurs et de cidriculteurs. Il grandit en s’occupant des pommiers et en charriant des minots de pommes. Il développe ses muscles, du cœur au ventre et une bonne tête sur ses épaules. Un jour, il décide qu’il est temps pour lui d’aller découvrir le comté. Ses parents lui offrent comme cadeau d’au revoir un baril de leur meilleur cidre. Ti-Jean charge le tonneau sur son épaule et part sur la grande route. Il marche, marche, marche… Lorsqu’il monte la Côte à Ménard, le baril lui pèse lourd. Il regarde autour de lui, il n’y a personne.

– Si seulement il y avait quelqu’un avec qui je pourrais partager mon cidre, mon baril serait moins lourd à transporter!

C’est alors qu’au sommet de la Côte apparaît un rayon de soleil dans lequel se tient un vénérable vieillard.

– Ti-Jean, comme il me ferait plaisir de partager ton cidre!

– Qui es-tu? 

– Je suis Dieu le Père!

– Dieu? C’est toi? Je ne boirai pas de cidre avec toi, car tu n’as pas fait les chances égales ici-bas! Certains possèdent trop, d’autres pas assez… Non, tu ne goûteras pas de ce cidre!

Ti-Jean reprend ses forces, son courage et sa route. Dépité, Dieu le Père ramasse son rayon de soleil et s’en retourne d’où il vient. Ti-Jean marche, marche, marche… Il arrive enfin au village. Il regarde autour de lui, personne. 

– Si seulement il y avait quelqu’un avec qui je pourrais partager mon cidre, mon baril serait moins lourd à transporter!

C’est alors que se lève une rafale de vent qui charrie un homme terriblement laid. 

– Ti-Jean, comme il me ferait plaisir de partager ton cidre!

– Qui es-tu? 

– Je suis le Diable!

– Le Diable? C’est toi? Je ne boirai pas de cidre avec toi, car tu nous tourmentes et tu nous fais souffrir! Chaque fois qu’un malheur survient, c’est toi qui en es responsable… Non, tu ne goûteras pas de ce cidre!

Ti-Jean reprend ses forces, son courage et sa route. Dépité, le Diable ramasse sa rafale de vent et s’en retourne d’où il vient. Ti-Jean marche, marche, marche de moins en moins vite. Il est exténué lorsqu’il traverse un tunnel d’érables. Il regarde autour de lui, personne.  

– Si seulement il y avait quelqu’un avec qui je pourrais partager mon cidre, mon baril serait moins lourd à transporter!

C’est alors que s’installe dans le tunnel d’érables un froid qui vous glace jusqu’aux os. Devant Ti-Jean se tient une grande femme squelettique. 

– Ti-Jean, comme il me ferait plaisir de partager ton cidre!

– Qui es-tu?

– Je suis la Mort!

– La Mort? C’est toi?… D’accord, je veux bien partager mon cidre avec toi, car tu es la seule justice ici-bas : riches ou pauvres, on finira tous par te rencontrer!

Il dépose son tonneau et l’ouvre. Il sort de son sac deux bols qu’il plonge dans le cidre. Ils boivent, replongent leurs bols et reboivent. Ils recommencent et recommencent… le niveau de cidre baisse dans le baril au grand plaisir de Ti-Jean. La Mort est saoule et heureuse.

– Merci Ti-Jean! Ton cidre est délicieux! Il y a longtemps que je n’avais pas eu autant de plaisir! Laisse-moi te récompenser.

La Mort tend ses grandes mains osseuses au-dessus du tonneau. 

– Ton baril de cidre ne se videra pas, il sera toujours plein!     

– Mais non, ce n’est pas…

– Et ce n’est pas tout, mon ami! Dorénavant, lorsque tu visiteras des malades, tu me verras. Si je suis assise à la tête du lit, tu sauras qu’il n’y a rien à faire et que cette personne mourra. Mais, si tu me vois assise au pied du lit, tu sauras qu’une bolée de ton bon cidre pourra lui rendre la santé. C’est un cadeau que je te fais. SURTOUT, NE ME TRAHIS JAMAIS…    

Puis, la Mort ramasse son froid qui vous glace jusqu’aux os et s’en retourne au Royaume souterrain.

(À suivre…)

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!

Dans la même catégorie

Un homme passionné de politique municipale
30.04.2024
Élodie Harriman

Un homme passionné de politique municipale

Une rencontre privilégiée avec madame Geneviève Hébert
30.04.2024
Mathilde Laprade Ravenhorst

Une rencontre privilégiée avec madame Geneviève Hébert

Cécile Collinge, une brigadière rayonnante
30.04.2024
Mikaëlla Naessens-Acuna

Cécile Collinge, une brigadière rayonnante

Benoît Bouthillette, un homme impliqué
30.04.2024
Annabelle Ladouceur

Benoît Bouthillette, un homme impliqué

Rosalie et Émilie Lajoie au Guatemala
30.04.2024
Rosalie et Émilie Lajoie

Rosalie et Émilie Lajoie au Guatemala

S'abonner à l'infolettre?
C’est simple.

Sélectionnez vos champs d'intérêts

Recevez les actualités par courriel!

Je veux m’abonner