La COVID au foyer

La grande salle du manoir de chez nous est bien tranquille. (Photo : Danielle Goyette)

Maurice Biron

25.03.2021

Un poème d’un résident du Manoir de chez nous, âgé de 93 ans, Monsieur Maurice Biron

On perd la moitié de notre liberté
Il y a beaucoup de préposés masqués
Qui viennent nous examiner
Pour qu’on reste en santé
Viennent deux fois la journée
Nous pistoler pour voir
Si on n’est pas enfiévrés de la COVID
Pour nous enchambrer toute la journée
Pour ne pas se contaminer
Il faut souvent désinfecter

La COVID est comme la mer
Fait beaucoup de vagues
Elle se promène sur toute la terre
Pour mettre le monde en serre
Elle vient de l’outremer
Pour virer le monde à l’envers

La COVID a ses bons côtés
Modère le monde de courir de tout côté
Pour ne pas s’essouffler sans arrêt
On se fait vacciner pour l’arrêter
De nous achaler
On va arrêter de s’énerver
Pour avoir la tranquillité

La vie au foyer
L’hiver, on reste encabanés
Pour ne pas se geler le bout du nez
On regarde la neige tomber
Au travers des châssis vitrés
Trois fois dans la journée
On nous donne à manger
Il faut se modérer
Si on veut pas bedonner
L’Été, la balançoire
Nous invite à s’asseoir
Pou se raconter des histoires
Jusqu’au soir
On se lève de la balançoire
Pour aller ensuite s’asseoir
À la table du soir

Nos églises sont fermées
On ne sait plus où aller
On est tous déboussolés
Nos curés sont retraités
On ne peut plus communier
Pour avoir la vérité
On n’a pu la parole donnée
Pour savoir comment marcher

Au foyer
On redevient des bébés
On se fait soigner comme des nouveau-nés
Il faut se plier à toutes les dictées
Pour ne pas se faire réprimander

Entrer au foyer
C’est se faire bébé
Être chéri comme un nouveau-né
Se faire laver, désinfecter
Pour ne pas puer
Faut bien se r’habiller
Pour respecter la propreté
Manger à volonté
La patate donnée
Et aller se coucher
À 9 heures bien sonnées!

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!

Dans la même catégorie

Activités d'octobre du CAB
03.11.2021

Activités d'octobre du CAB

Café-In
03.11.2021
Patricia Patino et Léon Pratte

Café-In

Quand les hirondelles arrivent - Cuando las golondrinas llegan
25.05.2021
Gérard Leblanc

Quand les hirondelles arrivent - Cuando las golondrinas llegan

À la rencontre des inséparables
01.05.2021
Danielle Goyette

À la rencontre des inséparables

03.05.2021
Danielle Goyette

Le deuil en temps de pandémie

S'abonner à l'infolettre?
C’est simple.

Sélectionnez vos champs d'intérêts

Recevez les actualités par courriel!

Je veux m’abonner