Les coulisses de L’écho: Jasmin Desmarais

Jasmin Desmarais
Jasmin Desmarais, responsable de la coordination. Crédit Photo: Jordane Masson
Along Came A Lion… 

Né par une journée ensoleillée à Drummondville, j’ai grandi entouré de livres et l’amour de la lecture m’est venu naturellement. De Pierre Saurel à H. P. Lovecraft en passant par R.A. Salvatore et son fameux Drizzt Do’Urden, je me suis plongé dans une multitude de genres et de styles. Au secondaire, ce sont les mangas qui ont fait leur entrée dans ma banque de lecture avec l’arrivée au Québec, de Dragonball. 

Après plusieurs années sur le marché du travail, je retourne aux études, à Trois-Rivières. Je commence ma première année en Langues, mais vu l’arrogance d’une enseignante dont j’aurais dû subir la hargne pendant deux ans, j’ai fait le saut en Littérature.

Best decision ever! Les deux années ont été plus qu’extraordinaires et remplies d’expériences fantastiques. Jury pour le Prix littéraire des collégiens deux années de suite, Jury du Prix Goncourt (Invitation exceptionnelle de la France en 2006), trois marathons (24h) d’écriture à Drummondville, participation au journal littéraire du programme (L’Imajuscule) la première année et responsable du comité création la seconde… ce ne sont là que quelques exemples qui sont gravés dans ma mémoire. 

Une fois le Cégep terminé … l’université! Cette fois-ci à Sherbrooke. Déception et frustration ont guidé mes pas hors de cet établissement où quelques enseignants ont l’ego à la mauvaise place. Je ne dis pas que ce fut entièrement mauvais, seulement que mon enthousiasme du Cégep a vite été « dégonflé ». 

Après quelques expériences de travail variées, je découvre le monde de la localisation des infrastructures souterraines, qui vise la protection du réseau de télécommunication et électrique public. Malgré une brève excursion hors de ce champ de travail, je baigne toujours dans ce domaine. Indépendance et débrouillardise sont quelques qualités nécessaires au technicien sénior en localisation que je suis. 

C’est lors d’une soirée de l’AMECQ que je découvre une partie de l’équipe de L’Écho de Compton. Au lendemain de cette soirée, je n’avais qu’une envie: me joindre à l’équipe. Malgré mon travail à temps plein, je me sentais d’attaque pour offrir des heures au journal local. Après un entretien avec le président, ma candidature en tant que responsable de la coordination était à un pas de se réaliser. Il fallait l’accord des membres du CA pour officialiser le tout. Comme j’occupe le poste depuis bientôt cinq mois, vous comprendrez que ce dernier a été en faveur de mon offre. 

Mon poste est plutôt fluide, mes tâches variant selon les besoins et le temps.

Je m’occupe de la facturation de nos fantastiques clients, de la paie des employés, de remplir et payer les formulaires gouvernementaux mensuels et trimestriels ainsi que de petits projets spéciaux dont un qui vous sera révélé sous peu. Sinon, je m’occupe aussi de toutes autres tâches connexes qui me sont demandées au besoin. 🙂

En parallèle, je suis le père d’un fantastique garçon de dix ans, Donovan, et le conjoint d’une femme merveilleuse, Jordane Masson, depuis 16 ans déjà. Je ne suis pas connu pour utiliser des gants blancs lorsque je m’exprime, ce qui a pu transpirer un peu dans ce texte. It is what it is! 

Merci pour votre attention et au plaisir de vous croiser à Compton!

Jasmin Desmarais, responsable de la coordination
Vous avez aimé cet article? Partagez-le!

Dans la même catégorie

Quitter le Togo pour découvrir le Canada
29.06.2024
Jordane Masson

Quitter le Togo pour découvrir le Canada

Du Niger à Compton
29.06.2024
Jordane Masson

Du Niger à Compton

À la rencontre du couple Margarit
29.06.2024
Danielle Goyette

À la rencontre du couple Margarit

Voyage en Afrique de l’Ouest
26.06.2024
Jordane Masson

Voyage en Afrique de l’Ouest

26.06.2024

L’écho de l’église Saint-Thomas-d’Aquin – Juillet 2024

S'abonner à l'infolettre?
C’est simple.

Sélectionnez vos champs d'intérêts

Recevez les actualités par courriel!

Je veux m’abonner