À la rencontre des oiseaux de notre région

Photo de Joanne Mégré

Jean-Pierre Charuest

21.07.2021

Texte de Jean-Pierre Charuest et photos de Joanne Mégré

Saviez-vous qu’il existe une multitude d’espèces d’oiseaux qu’il est possible d’observer à Compton? Je n’oserais avancer de chiffre précis, mais il dépasse la centaine. Impressionnant! 

Le loisir ornithologique, ou le fait de s’adonner à la recherche et l’observation des oiseaux, est une activité de plus en plus populaire. Une des façons les plus faciles pour s’initier à ce loisir est d’installer une mangeoire à la maison et d’observer qui vient s’alimenter. Les plus communs seront sans doute la Mésange à tête noire, le Chardonneret jaune, le Geai bleu et les Pics mineur et chevelu. Mais au fil du temps, on s’aperçoit qu’il y a plus que ça. On y retrouvera le Roselin pourpré, la Sittelle à poitrine blanche, la Tourterelle triste, le Cardinal rouge. La liste pourrait s’allonger.

Une autre façon de s’adonner à ce loisir est de profiter des randonnées en nature pour observer ce qui se passe. La plupart des oiseaux ont une préférence d’habitat. Donc, il sera possible de rencontrer plus d’espèces d’oiseaux si on parcourt des environnements différents : champs agricoles, champs en friche et lisières de forêts, forêts de feuillus, forêts de conifères, bords de rivières ou de lacs, marais et marécages, etc.

Photo de Joanne Mégré

Mais comment s’y retrouver?

Il faut de la patience, beaucoup de détachement, des jumelles, un guide (papier ou en personne) et un sens de l’observation. Avec ces ingrédients, vous allez être surpris à quel point on peut observer d’oiseaux. Il existe aussi plusieurs applications qu’il est possible de télécharger sur son téléphone. Si les oiseaux sont souvent difficiles à voir, il est par contre très facile de les entendre si on s’arrête pour écouter. Les oiseaux ont tous un chant caractéristique. Avec de la pratique, on peut apprendre et mémoriser les chants, ce qui facilite l‘identification. On peut aussi localiser l’oiseau en écoutant d’où vient le chant et en s’armant de patience pour le voir.

Où aller?

Nul besoin d’aller bien loin pour entendre des oiseaux. Les différents secteurs villageois où il y a des arbres vont vous surprendre. À l’Érablière des Sittelles sur le Chemin Moe’s River, depuis 20 ans, nous avons répertorié 109 espèces différentes. J’aime beaucoup également le débarcadère du Marais Duquette à Saint-Herménégilde. À cet endroit, quelques espèces des milieux humides sont présentes : Butor d’Amérique, des canards, bernaches, Grand héron et bien d’autres. Le sentier du mont Pinacle est aussi un très bon endroit pour se familiariser avec les oiseaux forestiers. Plusieurs espèces de parulines y sont présentes. Au sommet avec de la chance, vous pourrez observer le Faucon pèlerin qui niche sur la falaise. Mais soyez vigilant, car il se déplace à la vitesse de l’éclair. Aux environs du pont couvert d’Eustis, chemin Astbury à Waterville, on peut entre autres y voir des bernaches du Canada, un Urubu à tête rouge et des Canards colverts. Au fil du Sentier nature Tomifobia, vous pouvez observer une très grande variété d’oiseaux et y entendre entre autres les beaux chants du Bruant chanteur et du Moqueur chat. Et il y a plusieurs autres sites habités d’oiseaux à visiter dans notre région comme le parc de la Gorge de Coaticook, les alentours de l’étang et du barrage à Martinville et les environs des différents lacs de la région. Il y a même de nouvelles cabanes d’oiseaux installées au Verger Le Gros Pierre à Compton et habitées par des merles bleus que vous pouvez aller visiter durant les heures d’ouverture du verger.

N’oubliez pas que plusieurs sites d’observation peuvent traverser des propriétés privées ou passer très proche. Il importe de respecter la propriété privée et l’environnement en demeurant sur les sentiers, en ne polluant pas avec nos déchets et en ne dérangeant pas les oiseaux dans leur milieu naturel.

Photo de Joanne Mégré

Pour plus d’infos

En Estrie, la Société de Loisir ornithologique de l’Estrie regroupe un grand nombre d’adeptes de l’observation des oiseaux. En adhérant au club, vous aurez accès à beaucoup d’information et de contacts pour élargir vos connaissances et vous faire connaître des nouveaux sites d’observations, en plus de pouvoir participer à des excursions guidées sur tout le territoire de l’Estrie tout au long de l’année. Pour en savoir plus long, consultez le site https://www.sloe.net/

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!

Dans la même catégorie

Conocer mejor Compton
23.05.2022
Jeanmarc Lachance

Conocer mejor Compton

Mieux connaître Compton
23.05.2022
Jeanmarc Lachance

Mieux connaître Compton

Juntos, sembramos
23.05.2022
Danielle Goyette

Juntos, sembramos

INVITATION: partie de soccer - INVITACIÓN: partido de fútbol
22.05.2022

INVITATION: partie de soccer - INVITACIÓN: partido de fútbol

Abrirse a las diferencias
22.05.2022
Jordane Masson

Abrirse a las diferencias

S'abonner à l'infolettre?
C’est simple.

Sélectionnez vos champs d'intérêts

Recevez les actualités par courriel!

Je veux m’abonner