Parlons érable!

Ah! Le temps des sucres! En plus d’ouvrir la porte aux premières chaleurs printanières, il s’agit d’un moment des plus privilégiés pour les dents sucrées. En sirop, en beurre, sous forme de tire ou de sucre, l’eau d’érable se déguste de mille et une façons, mais toujours dans le bonheur! Et si nous en apprenions un peu plus sur ce liquide doré.

Par Jordane Masson

Beaucoup de sève 

Saviez-vous que pour obtenir un seul litre de sirop d’érable, il faut quarante litres d’eau d’érable!

Rongeur au bec sucré

Saviez-vous que les écureuils roux apprécient l’eau d’érable au printemps? En effet, ils se servent de leurs grandes dents pour extraire la sève de l’écorce qui lui procure de l’énergie. Une légende raconte que ce serait de cette façon que les Premières Nations auraient découvert l’eau d’érable, en observant la nature à son meilleur!

Différentes transformations

Alors que les nations iroquoiennes faisaient chauffer l’eau d’érable au-dessus d’un feu, les Algonquiens plongeaient des pierres brûlantes directement dans l’eau pour permettre l’évaporation!

Des arbres majeurs

Pour être entaillé sans l’endommager, un érable doit avoir un diamètre de 25 cm, ce qui lui donne entre 30 et 60 ans! 

Sucre ou sirop

Plus facile à transporter, le sucre d’érable a été longtemps privilégié au détriment du sirop d’érable. En effet, le sirop d’érable fait plutôt son apparition au 20e siècle. Il faudra attendre vers 1920-1930 pour découvrir qu’il se conserve bien en boîte de conserve!

En temps de guerre

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, plusieurs denrées se font rares, dont le sucre. Un livre intitulé Wartime Canning and Cooking Book est publié et propose différents produits pour remplacer le sucre, dont le sirop d’érable!

Il n’y a pas à dire, cet or liquide cache une multitude de faits, de mythes et d’anecdotes. Surtout, il a une place de choix dans l’histoire du Québec et même dans celle de Compton. Que ce soit en production commerciale ou comme passe-temps familial, l’érable sait nous réunir dans la bonne humeur. Bon temps des sucres!

Sources :

Pour découvrir l’érable en lecture :

  • Lune d’érable par Connie Brummel Crook, album jeunesse
  • Zac et Zazou à la cabane à sucre par Lucie Papineau, album jeunesse
  • La cabane à sucre par Nathalie Desjardins, documentaire jeunesse
  • Les petits espiègles : folie à la cabane à sucre par Makina, roman jeunesse
  • La cabane à sucre par Catherine Girard-Audet, documentaire jeunesse
Vous avez aimé cet article? Partagez-le!

Dans la même catégorie

Formation sur le sauvetage dans les silos à grain
27.10.2022
Jonathan Garceau

Formation sur le sauvetage dans les silos à grain

Le Marché des Récoltes, une abondante conclusion pour la belle saison du Marché de Soir de Compton!
27.10.2022
Danielle Goyette

Le Marché des Récoltes, une abondante conclusion pour la belle saison du Marché de Soir de Compton!

Ça bouge à Compton!
28.06.2022
Danielle Goyette

Ça bouge à Compton!

Juntos, sembramos
23.05.2022
Danielle Goyette

Juntos, sembramos

Ensemble, on sème
23.05.2022
Danielle Goyette

Ensemble, on sème

S'abonner à l'infolettre?
C’est simple.

Sélectionnez vos champs d'intérêts

Recevez les actualités par courriel!

Je veux m’abonner