L’histoire de la piñata

pinata amusant

Jordane Masson

22.05.2022

Para la versión en español: Para la versión en español

Peut-être as-tu déjà joué à ce jeu lors d’un anniversaire ou d’une fête? Les yeux bandés, un bâton à la main, les enfants doivent essayer de frapper une forme colorée en papier mâché. Lorsque le personnage, un âne, une voiture, une étoile ou autre, se déchire, une pluie de friandises tombe au sol pour le plaisir de tous! Les piñatas sont si amusantes et apportent leur lot de rires, mais d’où viennent-elles exactement?

Origine et signification

On pense que les piñatas viendraient de Chine, et que Marco Polo lui-même aurait ramené cette tradition dans le reste de l’Europe. On les utilisait alors lors des fêtes printanières. Par la suite, les Espagnols ont adopté cette coutume à leur façon. D’abord en forme d’étoile à sept pointes, la piñata représentait le mal qu’il fallait combattre grâce au divin (le bâton). Les yeux bandés démontraient la foi aveugle de la communauté, alors que les friandises étaient la récompense du ciel obtenue pour avoir détruit le mal.  

Son arrivée en Amérique

Introduites au Mexique et en Amérique latine, il y a plus de 400 ans, les piñatas viennent de la colonisation espagnole. Déjà, les Premières Nations avaient un rituel consistant à briser des figurines d’argile suspendues à des cordes, décorées de plumes et remplies de pierres précieuses, pour célébrer leur dieu, Huitzilopochtli. Les Espagnols, voulant les évangéliser, décidèrent alors de leur présenter la piñata. Ainsi, au Mexique, les piñatas font partie des rites liés à la célébration du temps des fêtes depuis leur tout premier Noël. 

Sa fabrication

Le mot piñata dérive du mot latin « pinea » qui signifie « cône », selon d’autres sources ses origines signifieraient « pot ». Les premières piñatas avaient différentes compositions, soit en argile, en céramique ou en papier. On utilisait même des marmites décorées qu’il fallait renverser! 

De nos jours, la piñata a majoritairement perdu son symbolisme religieux et se retrouve dans les fêtes en général. On l’utilise un peu partout en Amérique, en Europe, et même en Inde! Une chose demeure, cette tradition apporte joie et bonheur à tous les enfants qui l’adoptent.


Source:

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!

Dans la même catégorie

On a de quoi être fiers d’être Québécois et Québécoise
28.06.2022
Alexis Bouchard

On a de quoi être fiers d’être Québécois et Québécoise

Nos bêtes à plumes
28.06.2022
Jordane Masson

Nos bêtes à plumes

Quand le petit saint Jean-Baptiste a 40 ans
28.06.2022
Richard Vachon

Quand le petit saint Jean-Baptiste a 40 ans

Ça bouge à Compton!
28.06.2022
Danielle Goyette

Ça bouge à Compton!

Compton au Boulot: Paco le coq
27.06.2022
Jordane Masson

Compton au Boulot: Paco le coq

S'abonner à l'infolettre?
C’est simple.

Sélectionnez vos champs d'intérêts

Recevez les actualités par courriel!

Je veux m’abonner