Nos jeunes au boulot

Image de Pixabay par qurrant

Jordane Masson

28.12.2021

L’écho a voulu mettre de l’avant notre jeunesse comptonoise et des environs qui travaille dans les entreprises et organismes de notre municipalité. Comme ces jeunes se font bien discrets, voire même timides, quand on les contacte pour faire une entrevue avec eux, L’écho a alors pensé parler à leurs employeurs ou leurs parents. Cette main-d’œuvre importante fait toute la différence pour un employeur et qui mérite toutes nos félicitations! En voici quelques-uns. 

Les BOYZ de l’Abri végétal

« On appelle affectueusement nos « BOYZ » ces cohortes de jeunes étudiants qui travaillent pour nous durant la saison estivale et les fins de semaine durant l’année scolaire. Ils sont précieux pour notre entreprise, car ils occupent une niche au sein de notre équipe qui est difficile à combler par notre main-d’œuvre régulière. Ils sont tout d’abord disponibles les fins de semaine et aussi ils adorent le travail physique. On peut compter sur eux pour mettre l’épaule à la roue, peu importe l’ampleur de la tâche. Étant moins expérimentés au moment de l’embauche, ils sont motivés à faire des tâches un peu routinières et ils sont fiers de pouvoir travailler avec le reste de l’équipe! Ils deviennent rapidement dignes de confiance et gagnent en autonomie, permettant aux gestionnaires un petit repos la fin de semaine.  

Nous sommes bien conscients qu’ils sont à une étape critique de leur parcours académique, d’où l’importance d’en prendre soin, de les encadrer et de valoriser leur rôle dans notre entreprise. Nous sommes pour eux un tremplin vers leur avenir professionnel et personnel, parfois même un modèle pour eux. Notre flexibilité et notre compréhension leur permettent un bel équilibre travail-études. Nous sommes fiers de les voir cheminer dans la vie… et ce même si ça implique parfois de les voir quitter notre équipe pour relever des défis professionnels. Nous sommes fiers de vous les présenter : Cédrik Goyette et Gabriel Beaudoin-Tremblay! »

-Annie Lévesque et Frédéric Jobin-Lawler, propriétaires

Cooky au camp de jour Kionata

« J’aimerais vous présenter ma fille de 13 ans et demi qui a travaillé comme aide-monitrice au camp Kionata de Compton cet été : Maïka Vachon. Dû au nombre important d’inscriptions, il y a eu des demandes comme aide-monitrice. Le but de ce poste était de faire connaître aux jeunes le rôle de monitrice au camp de jour. Ceux-ci étaient jumelés avec une monitrice ou un moniteur et offraient du support. Cet emploi a permis à Cooky (Maïka) de voir la valeur du travail, de travailler avec une équipe extraordinaire et aussi à prendre confiance en elle et reconnaître ses propres valeurs et qualités. C’est aussi un emploi qui lui a permis de profiter quand même de ses vacances et ensuite de pouvoir se concentrer sur ses études, une fois le camp terminé. Une initiative qui, j’espère, va se poursuivre.

Merci à Raiponce, Guimauve et toute son équipe de l’avoir pris sous leurs ailes. »

-Martine Crête, maman

Cooky, employée de la semaine

La Fromagerie La Station

« L’équipe de la boutique à la fromagerie comporte majoritairement des jeunes de 14 à 20 ans. Il est certain qu’une employée de 14 ans n’aura pas la même énergie et dynamique qu’une employée de 20 ans. Je parle au féminin puisque nous n’avons pas de garçons cette année dans l’équipe de boutique. Elles se nomment :  Anabelle, Marianne, Zora, Marilou, Béatrice, Elsa, Léanie et Mali.

Beaucoup de dévouement chez ces jeunes employées. Elles sont mordues de venir travailler, me supplient presque pour travailler plus souvent et pour rester plus tard que leur chiffre de base, toujours à la recherche de la prochaine chose à faire. Elles ne souhaitent pas rester là à ne rien faire. Chaque individu est différent, mais l’énergie des plus jeunes est toujours positive et dynamique. Elles aiment travailler en équipe et sont toujours prêtes à apprendre de nouvelles choses. C’est grâce à ces jeunes que nous sommes en mesure de rester ouverts sept jours sur sept et d’offrir tous les services que nous offrons. » 

 – Catherine Durand, gérante

De gauche à droite : Quelques employées de la fromagerie aux Comptonales : Anabelle, Marie-Pier, Marianne, Zora, Mario, Madame Sheard (bénévole annuel), Marilou, Marie-Michelle, Béatrice. En bas : Catherine et Marie-Hélène

Vous êtes un parent dont le jeune travaille ou une entreprise de Compton qui emploie un ou des jeunes de 13 à 20 ans? Nous aimerions vous entendre! Faites-nous part de la différence que font ces jeunes travailleurs chez vous. Parlez-nous de votre fierté, de leur dévouement ou encouragez-les à nous contacter pour nous parler de leur plaisir de travailler!

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!

Dans la même catégorie

Écho des Chevaliers de Colomb
11.01.2022
Gilles Pomerleau

Écho des Chevaliers de Colomb

Un nouvel ébéniste installe son atelier à Compton
11.01.2022
Danielle Goyette

Un nouvel ébéniste installe son atelier à Compton

Le Compthé à l’écoute!
11.01.2022
Jordane Masson

Le Compthé à l’écoute!

Le parc des Lions tout illuminé!
11.01.2022
Danielle Goyette

Le parc des Lions tout illuminé!

Légendes et traditions de Noël
11.01.2022
Jordane Masson

Légendes et traditions de Noël

S'abonner à l'infolettre?
C’est simple.

Sélectionnez vos champs d'intérêts

Recevez les actualités par courriel!

Je veux m’abonner