La religion en plein cœur

Jordane Masson

25.11.2018

Résidente de Compton depuis une quinzaine d’années, Christine Fecteau travaille comme secrétaire pour la paroisse Notre-Dame-de-l’Unité depuis trois ans. Elle et son conjoint Daniel Roy, employé à la voirie, sont parents de deux enfants de onze et quinze ans. Pour cette famille, Compton est un endroit paisible et accueillant.

Par Jordane Masson

En quoi consiste votre travail ?

Je travaille trente-deux heures par semaine. Je fais la comptabilité des cinq églises et sept cimetières de la paroisse. Ensuite, il y a le feuillet paroissial qui est distribué dans toutes les églises toutes les deux semaines. Je m’occupe également des rapports gouvernementaux en lien avec les organismes de bienfaisance. Puis, je réponds aussi au téléphone pour les rendez-vous pour les baptêmes, les mariages et les funérailles. 

Avec qui travaillez-vous?

Gérard Leblanc, notre diacre permanent et animateur paroissial s’occupe de tout ce qui est pastoral. Il planifie et célèbre les différents évènements et préside les réunions de La Fabrique. Il y a aussi sœur Thérèse, animatrice paroissiale, qui vient habituellement une fois par semaine.

Qu’est-ce que vous aimez le plus de votre travail?

Aider les gens, les recevoir. C’est certain que faire la comptabilité, j’aime beaucoup cela aussi. Faire mes fins de mois, voir que tout balance. Comme secrétaire, on n’a pas le choix d’aimer la paperasse! 

Qu’est-ce qui vous a menée à ce poste?

J’ai fait mon DEP en secrétariat. J’ai perdu mon emploi à Sherbrooke à la suite d’une restructuration. Je me suis retrouvée sur le chômage, en recherche d’emploi, jusqu’à ce que je reçoive un appel de M. Leblanc. Sœur Danielle Boulanger, qui travaillait ici à mes débuts, m’avait raconté qu’elle était allée chez sa coiffeuse, qui est également la mienne, et lui avait demandé si elle me connaissait. Celle-ci lui avait donné de bonnes références à mon égard. Elle s’est alors dit : « Ça y est. On a trouvé notre ange! ». Il ne restait que deux semaines avant que la secrétaire du moment quitte son poste. Juste assez de temps pour ma formation!

Quelles qualités faut-il avoir pour faire votre métier?

Il faut être souriant pour toujours bien accueillir les gens. Il faut aussi savoir s’adapter aux différentes situations, lorsqu’il s’agit de gens en deuil, de malentendants, de personnes âgées. On développe notre entregent pour avoir de belles discussions.

Qu’est-ce que vous trouvez le plus difficile dans votre travail?

Je dirais que c’est d’être parfois en contact direct avec l’émotion de beaucoup de gens. Plusieurs sont émotifs par rapport à leur église, des gens qui sont aussi de plus en plus âgés. Et il n’y a pas de relève. On voit que ça s’en va en décroissance, qu’il faut se rattraper et voir ce qu’on peut faire pour conserver notre religion catholique-chrétienne en santé.

Comment percevez-vous l’église en général?

Je dirais qu’il a une transformation à y faire. Beaucoup de gens ont perdu confiance, à cause des actes du passé. Aujourd’hui, on essaie de changer cette perception. L’Archevêché de Sherbrooke fait beaucoup de travail dans ce sens. Maintenant, on demande les antécédents judiciaires, ce qui n’était pas fait avant. Aussi, les gens comptent beaucoup sur le bâtiment, mais quand on parle de religion, de Dieu, ce n’est pas le bâtiment qui est important. L’important, c’est de se rassembler, entre amis, en famille, de partager de la joie, de l’amour. C’est ça, l’essentiel!

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!

Dans la même catégorie

Retour aux sources musicales
03.11.2021
Jordane Masson

Retour aux sources musicales

Le doux vent de septembre
03.11.2021
Samanta Goulet

Le doux vent de septembre

Route Louis S. St-Laurent
03.11.2021
Jeanmarc Lachance

Route Louis S. St-Laurent

L’écho de l’église Saint-Thomas-d’Aquin
03.11.2021

L’écho de l’église Saint-Thomas-d’Aquin

DES NOUVELLES DE L’ÉCOLE LOUIS-ST-LAURENT
26.10.2021
Chantal Leroux

DES NOUVELLES DE L’ÉCOLE LOUIS-ST-LAURENT

S'abonner à l'infolettre?
C’est simple.

Sélectionnez vos champs d'intérêts

Recevez les actualités par courriel!

Je veux m’abonner