De l’énergie à revendre!

Jordane Masson

01.01.2020

Par Jordane Masson

Native d’Orford, Magali T. Pelletier a aménagé à Compton il y a deux ans. En couple depuis trois ans avec Anthony Patry, copropriétaire du Marché Tradition de Compton, les deux tourtereaux se côtoient à la maison comme au travail. En effet, Mme T. Pelletier occupe le poste de gérante des fruits et légumes aux côtés de son conjoint.

Parlez-nous de votre parcours.

Quand j’étais plus jeune, mon père m’amenait souvent au restaurant. J’aimais l’ambiance et les périodes d’affluence. Je devais avoir sept ou huit ans, mon père était assis tout près, et je faisais l’hôtesse au Liquorstore, pratiquement toutes les fins de semaine. Ça m’a donné le goût du travail. Les études, ça m’attirait moins, sûrement parce que j’ai trop d’énergie! J’ai beaucoup appris sur le tas, surtout dans le domaine touristique. J’ai travaillé un an comme gérante sur le bateau et le train touristique à Magog. Aussi, j’ai travaillé pendant deux ans au OMG resto à Sherbrooke en tant que gérante.

En quoi consiste votre travail au marché Traditon?

Je travaille quarante heures par semaine, du lundi au vendredi de 8 h à 17 h. Parfois, je rentre la fin de semaine pour les commandes ou pour aider. Je débute mes journées par l’inspection des fruits et légumes. Je dois m’assurer de la fraîcheur. Ensuite, je m’occupe du remplissage. J’ai des livraisons aux deux jours environ, donc je décharge avec d’autres employés. Je m’occupe aussi des commandes. Idéalement, on essaie toujours de faire rentrer ce qui est en spécial, car c’est ce qui se vend le plus. Pour les prêts-à-manger, je prépare les salades, les crudités et les fruits coupés. Actuellement, je cherche à trouver des trucs pour réduire nos emballages plastiques. Bien sûr, je travaille aussi de la caisse. Je remplace pour permettre aux employés de dîner.

Qu’est-ce que le temps des Fêtes apporte de différent?

En général, l’hiver est beaucoup plus tranquille que l’été. Par contre, à l’approche du temps des Fêtes, il y a des demandes de traiteur, donc je prépare de gros plateaux de légumes. Aussi, il va y avoir des commandes plus grosses à faire lors de nos spéciaux, comme à notre jeudi fou. Il y avait 200 poches de pommes de terre à décharger! Deux semaines avant Noël, on commande des produits dont les clients ont besoin pour leurs repas festifs, comme des canneberges pour la farce entre autres. 

Quels sont vos défis dans votre travail?

Je ne suis pas quelqu’un qui aime la routine. Dans mes anciens métiers, j’avais des horaires variés et je travaillais beaucoup le soir. C’est de nouvelles habitudes à prendre. Comme j’ai beaucoup d’énergie, j’aime moins les temps morts, mais je vais en arrière et je m’occupe toujours. Je m’ennuyais un peu de la restauration alors, depuis cet été, je travaille à l’occasion comme serveuse au Cinquième Élément. 

Qu’est-ce que vous aimez le plus de votre travail?

À part mon conjoint? (sourire) Je dirais, la clientèle! Surtout l’été, avec l’achalandage qui augmente, on reçoit beaucoup de touristes. La clientèle de Floride qui arrive toute bronzée et de bonne humeur et qui s’ennuyait de nous! On a droit à de beaux commentaires. Il y a des habitués qui reviennent chaque année et, lorsqu’ils partent, ils viennent nous dire au revoir. C’est touchant! On voit qu’ils nous aiment et qu’ils ont hâte de revenir à Compton. Ça rejoint bien l’ambiance familiale qu’on espère à notre épicerie.

« Merci à notre fidèle clientèle de venir nous encourager! Grâce à vous, on continue à vous donner un service local et familial. Sans vous, nous n’existerions pas. De Joyeuses Fêtes à vous tous! » – Magali et Anthony

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!

Dans la même catégorie

Retour aux sources musicales
03.11.2021
Jordane Masson

Retour aux sources musicales

Le doux vent de septembre
03.11.2021
Samanta Goulet

Le doux vent de septembre

Route Louis S. St-Laurent
03.11.2021
Jeanmarc Lachance

Route Louis S. St-Laurent

L’écho de l’église Saint-Thomas-d’Aquin
03.11.2021

L’écho de l’église Saint-Thomas-d’Aquin

DES NOUVELLES DE L’ÉCOLE LOUIS-ST-LAURENT
26.10.2021
Chantal Leroux

DES NOUVELLES DE L’ÉCOLE LOUIS-ST-LAURENT

S'abonner à l'infolettre?
C’est simple.

Sélectionnez vos champs d'intérêts

Recevez les actualités par courriel!

Je veux m’abonner